Une petite recette au passage..

Recette ultra pratique, ultra rapide et absolument inratable : le Pain de Jamie Oliver (Soda Bread)

 

J’entame une petite série de recettes qui me tiennent particulièrement à cœur et qui paradoxalement  sont assez éloignées de l’univers technique et souvent un poil sophistiqué de la pâtisserie française. Parfois tout ce dont on a besoin c’est de quelque chose de simple et de basique. C’est bien beau de savoir faire 15 Paris-Brest à la pistache ou des ganaches montées à la clémentine,  mais est ce que ça va vraiment m’aider un 15 août à 16h quand toutes les boulangeries du quartier sont fermées? Ben non.

La première recette ultra simple, ultra rapide et inratable de mon bestiaire est un donc basique parmi les basiques : le pain! Parce que je dois l’avouer : si j’adore les gâteaux, les viennoiseries, le praliné et les pithiviers il n’y a quand même pas grand chose qui puisse rivaliser avec l’odeur du pain sortant du four.

La recette que je vous propose ici est celle de Jamie Oliver qui en dépit de son air tintin tête à claques sait mieux que quiconque comment faire un festin à partir de trois carottes et d’un paquet de nouilles.

Cette recette est particulièrement recommandée si vous:

  • a) êtes nuls en cuisine,
  • b) n’avez absolument aucun équipement à l’exception d’un bol, d’une cuillère en bois et d’un four,
  • c) n’avez jamais rien compris à ces histoires de temps de pause, de pétrissage, de levure biologique à réhydrater etc.,
  • d) voulez en mettre plein la vue à l’être aimé ou à vos ingrats d’amis qui ricanent  quand vous déballez vos nems Picard au moment du dîner,
  • e) pensez qu’un petit pain tout chaud tartiné de beurre salé et accompagné d’un verre de vin fait un dîner tout à fait acceptable.

Si vous avez coché une ou toutes les cases, suivez le guide!   

Etape 1 – Préparation des ingrédients sec et liquides (3-4 minutes, 5 pour les plus perfectionnistes)

C’est la partie la plus technique de l’épreuve : il faut sortir deux bols et mettre tous les ingrédients secs dans le premier (le plus grand) et tous les ingrédients liquides dans le second.  Normalement, même à cloche pied, un bras attaché dans le dos c’est tout à fait jouable (si si je vous assure).

Afin d’homogénéiser les mélanges on donne ensuite un coup de cuillère (ou de fouet pour les plus équipés) dans les ingrédients secs, puis un bon coup de fourchette dans les ingrédients liquides.

Préchauffez le four à 190° (chaleur ventilée)

Préparez une plaque allant au four et déposez une feuille de papier cuisson dessus (un Silpain pour les plus acharnés). Pas de papier alu (ça colle si vous saviez…) ni encore moins de film plastique (ça fond malheureux).

 Etape 2 – Mélange (1 minute)

 

Versez les ingrédients liquides dans les ingrédients secs et mélangez à la main. J’ai promis une recette simple et je vous assure qu’elle l’est. Pas besoin de robot, de crochet pétrisseur etc., vos ravissants doigts velus feront très bien l’affaire. Il n’est pas nécessaire de mélanger pendant des heures non plus, c’est même clairement déconseillé car à trop malaxer la pâte on finirait par avoir une mie très dense et sèche.

Une fois que les ingrédients sont bien mélangés : on est raisonnable et on s’arrête.

 Etape 3 – Boulage (1 minute)

Un vilain terme pour une étape super simple qui consiste à mettre en forme la pâte sous forme de boule pour la cuire.

Une fois que le mélange de tous les ingrédients est fait, vous obtenez une la pâte très collante et difficile à transvaser telle qu’elle sur la plaque de cuisson (elle contient beaucoup de liquides et elle n’a pas été pétrie). Prenez alors une petite poignée de farine et saupoudrez en la pâte afin de la rendre moins collante. Sortez la pâte du bol et déposez la sur la feuille de papier cuisson.

Donnez lui la forme d’une boule, aplatissez la légèrement avec la paume de votre main et formez une croix sur le dessus avec la pointe d’un couteau (qui coupe, gardez votre couteau à beurre pour plus tard) ou une paire de ciseaux.

Voilà c’est terminé il n’y a plus qu’à enfourner!

 Etape 4 – Cuisson (35-45 minutes)

Patientez gentiment pendant que le pain cuit. Finissez votre sudoku, relisez l’intégrale de Goethe, envoyez une lettre d’insultes à votre voisin du 3ème qui a fêté la nuit dernière sa pendaison de crémaillère pour la 8ème fois depuis le mois de juin, vidangez votre machine à laver, bref occupez vous et ne touchez pas à la porte du four (je vous vois). Au fur et à mesure que le pain cuit, votre cuisine se remplit de délicieuses effluves et un sourire béat s’installe sur vos lèvres.

Quand le pain est bien doré (les rayures que vous avez dessinées en formant la croix doivent être cuites à l’intérieur et plus blanches), sortez votre oeuvre du four et essayez de ne pas tout boulotter en attendant vos invités.. 😉

 Commentaires plus ou moins utiles :

  • Le pain obtenu (« Soda bread » pour nos amis d’outre-Manche) est un pain assez consistant à la mie dense et très (très) légèrement sucrée. Ce pain n’aura pas la mie aérée et alvéolée de votre pain de campagne habituel pour deux raisons : 1) il ne contient pas de levure de boulangerie mais du bicarbonate de soude / levure chimique, 2) la pâte n’est pas pétrie (pas de réseau gluténique) mais simplement mélangée.  En termes de texture, je trouve que cela ressemble un peu à celle du pain de maïs. Si vous ne jurez que par la baguette passez votre chemin, en revanche fans de pains moelleux et consistants, celui-ci est fait pour vous
  • Ce pain est parfait tel quel, en tartine, pour accompagner une soupe ou encore mieux un beau plateau de fromage
  • Ce pain ne contenant aucun stabilisateur, conservateur etc., sa durée de vie avant de devenir dur comme du ciment est par conséquent assez courte (1-2 jours dans un linge max)
  • Il y a mille et une manières de personnaliser la recette en fonction de ce que vous avez dans vos placards, de vos goûts, ou de vos envies. Curry, curcuma, paprika, herbes sèches, mix de farine seigle/blé, épeautre etc.  tout est possible.

 Recette :

  • Ingrédients secs :

    • 250 g de farine de blé (ou 50/50 farine de seigle et farine de blé etc.) Attention à ne pas prendre de farine avec levure incorporée  

    • 50 g de flocons d’avoine (ou de müesli)
    • 12 g de levure chimique (2 cuillères à café) 
    • 5 g de sucre (1 cuillère à café)
    • 4 g de sel fin (3/4 de cuillère à café) ou une grosse pincée de fleur de sel
    • Herbes sèches / Epices

  • Ingrédients liquides :
    • 200 g de yaourt (pas de 0%, pour ma part j’utilise du yaourt grec) et 50 grammes d’eau ou 250 ml de lait (entier ou demi-écrémé)
    • 50 g d’œuf (1 œuf sans la coquille)

 

 

3 réflexions au sujet de “Recette ultra pratique, ultra rapide et absolument inratable : le Pain de Jamie Oliver (Soda Bread)”

  1. Impatient d’essayer cette recette.
    Effectivement, une tranche de pain frais et chaud tartinée de beurre salé (avec les grains de sel qui craquent sous la dent) et un verre de vin peuvent souvent remplacer n’importe quel dîner

    Aimé par 1 personne

  2. Un commentaire qui n’a rien à voir mais je le poste quand même… En répondant à un commentaire sur mon blog (un article sur la GC lottery), j’ai vu ton commentaire qui date de plusieurs mois (j’y avais répondu par ailleurs hein :p) et du coup pof j’ai cliqué sur ton blog ! Et me voilà à parcourir un blog très intéressant d’une reconversion ET surtout de réaliser que tu as fait ta reconversion juste à côté de chez mes grands parents, endroit où j’ai passé toute mon enfance/adolescence durant toutes mes vacances 😉 La Haute-Loire ça vous gagne ! Je connais très bien Yssingeaux par ailleurs 😉
    J’ai cru comprendre que tu allais t’expatrier, tu sais où ? Si tu as tenté la GC j’imagine que les US t’intéressent. Vu ton profil, un H1B est tout à fait possible à mon avis 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s